Bloc-notes en carton et papier recyclés

Nos enfants aiment les compotes en format individuel, transportables, et nous aussi, les parents, car c’est très pratique. En tout cas, on est d’accord, c’est ce dont la publicité nous convainc.

Dans l’attente de changer nos modes de consommation, et histoire de s’attaquer à un problème à la fois, j’ai entrepris de conserver tous les emballages de mes bambins et les miens (soyons honnête) et de les transformer en autre chose (pour calmer ma mauvaise conscience). Je me suis rendue compte que je stockais plus vite que je ne transformais. Mais je ne désespérais pas de trouver un juste équilibre.

Par ailleurs, d’après l’ADEME, nous jetons environ 80 kg de papier chaque année au bureau !

Dans la structure où je travaille, nous utilisions souvent du papier machine normal pour noter des informations à remettre aux usagers. Certains collègues pensaient à réutiliser le verso de papier utilisé, mais beaucoup d’entre eux n’en faisaient rien.

Nous avions aussi du stock de papier d’imprimante grand format dont nous n’avions plus utilité (je découvrirai que d’autres entreprises peuvent aussi changer d’imprimante et mettre à la benne des rouleaux neufs de papier de très bonne qualité !).

Il m’est alors venu à l’idée de fabriquer des blocs-notes à partir d’emballages de compote et du papier récupéré.

Ce qui est sympa avec le recyclage, c’est que cela peut constituer une activité amusante pour nos bouts de chou.

Alors en matériel, j’ai utilisé :

  • des cartons d’emballage de compote (mais cela peut être réalisé avec d’autres emballages en carton
  • du papier récupéré (ici, j’ai utilisé du papier d’imprimante déjà trouée et prédécoupée, ce qui a facilité l’assemblage de mes bloc-notes. Mais vous pouvez utiliser un reste de papier de cahier non totalement utilisé)
  • du Gesso, des encres, des pochoirs, des tampons, des images pour décorer le bloc-notes,
  • des attaches parisiennes
  • du scotch double face
  • un massicot

 

Le support du bloc-notes est coupé dans l’emballage ( 12 x 28 cm, pour le grand format ; 8 x 24 cm pour le petit format).

gesso

 

La partie extérieure du carton est passée au gesso pour cacher au maximum l’origine de l’emballage. C’est une activité patouille amusante pour les gamins.

 

Je décore les blocs-notes avec des encres, en utilisant les techniques des tampons ou des pochoirs, et des collages, soit d’images récupérées dans des magazines de petites filles ou autres, soit de tampons coloriés.

Les exemples ci-dessous sont issues d’une série que j’ai réalisée pour le bureau, afin de sensibiliser mes collègues au développement durable.

 

Pour les feuilles de papier à l’intérieur, j’ai découpé les feuilles du papier d’imprimante récupéré, déjà trouée et prédécoupée au format de mon bloc-notes.

bloc note intérieur

Pour les bloc-notes grand format, les feuilles sont fixées avec des attaches parisiennes. Ainsi, le bloc-notes est rechargeable facilement.

Pour les bloc-notes petit format, les feuilles sont collées au support sur la tranche avec du scotch double face.

Et voilà, pour cette première fiche technique de recyclage de boîte en carton ! J’espère qu’elle vous a donné envie de mettre en œuvre votre créativité et celle de vos enfants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s