Déplaçons-nous responsable

Cette semaine s’est tenue la Semaine européenne de la mobilité, du 16 au 22 septembre.

A la Réunion, tout le monde sera unanime pour dire que les transports sont plus qu’une problématique à gérer. C’est une calamité. Un nombre impressionnant de personnes passent des heures tous les jours dans les embouteillages sur nos belles routes.

baleine

Vous me direz qu’ on a le temps d’admirer la mer et de s’émerveiller, à l’occasion, du passage d’une baleine.

En réalité, les déplacements en voiture ne sont pas aussi idylliques. Aussi les cerveaux reptiliens prennent souvent le volant des voitures.

Quand nous avons dû changer de voiture, je me suis intéressée aux véhicules hybrides disponibles à la Réunion. J’ai essayé la Toyota Prius. J’ai fait une recherche sur internet pour savoir ce qu’on l’en disait. J’ai trouvé des avis mitigés. Mais je me suis dit que si je faisais le choix d’un véhicule à essence , je n’encouragerai pas les recherches d’autres alternatives. J’ai donc choisi d’acheter la voiture hybride.

toyota-prius

La voiture ne me plaisait pas réellement en termes de design. Mais la conduite avec une boite automatique était tellement souple et agréable que j’ai arrêté mon choix sur cette voiture.

Aujourd’hui, je ne le regrette pas. Avec ce véhicule, je fais vraiment des économies d’énergie car ma conduite est plus souple. Et mon cerveau reptilien est muselé !

Sur le chemin de la mobilité durable, le second pas serait de passer à un véhicule tout électrique ou fonctionnant avec une autre ressource renouvelable.

Passer à la location ne me paraît pas appropriée aujourd’hui dans ma situation car je me déplace tous les jours à plus de 5 kms de chez moi aller.

Le troisième pas serait de prendre un transport collectif.  Un projet de téléphérique est en préparation sur notre ville. Mais aujourd’hui, je suis confrontée à plusieurs freins :

  • d’abord, l’arrêt de bus le plus proche de chez moi n’est pas suffisamment près, ou il faudrait que je parte plus tôt de chez moi
  • je pars souvent chargée de chez moi. Il me faudrait une valise à roulettes pour transporter toutes mes affaires.
  • Je doute du niveau de sécurité des transports collectifs de nos jours. Je verrouille toujours les portes de ma voiture même si cela fait plusieurs années qu’on n’entend plus parler de carjacking.

Conclusion : j’ai encore du travail à faire pour avancer sur le chemin de la mobilité durable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s