Atelier d’écriture en ligne

Etre plutôt qu’avoir. Etre qui l’on est, conscient de ce qu’on vit, reconnaissant pour ce que l’on est et ce que l’on a. Quand être est satisfaisant, on n’a pas besoin d’avoir. Car on est sur terre pour vivre, être. C’est ce que nous emporterons avec nous et c’est l’héritage éternel que nous pouvons laisser à nos enfants, aux personnes que l’on aime. En étant et en leur apprenant à être, nos enfants nous auront toujours auprès d’eux , en leur être.

Alors apprenons à nous connaître.

Pour ma part, je trouve que les ateliers d’écriture sont un formidable outil pour se connaître. Je ne tiens pas de journal intime mais, régulièrement au cours de ma vie, à des moments où je traversais des épreuves parfois très difficiles, c’est l’écriture qui m’a permis de me reconnecter à mon être et à Celui qui habite en moi (que j’appelle Dieu, Jésus, l’Esprit Saint). Ce travail d’écriture m’a permis de surmonter les épreuves.

Un atelier d’écriture est un outil qui permet de se connaitre mais souvent même de se découvrir, de grandir, d’évoluer et d’oser être qui l’on est.

J’ai découvert les ateliers d’écriture avec Stéphanie Leschiera qui propose des ateliers en ligne. Elle vient de créer un nouveau site :

creer-etc

Sur la connaissance de soi, je participe, depuis le début de l’année, à l’atelier « 52 graines de bonheur »,dont voici , ci-dessous, un échantillon.

img_5881

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a quelques jours, je me suis aussi inscrite au nouvel atelier qu’elle propose « Ecrire etc. »

img_7480

Ces ateliers ne proposent pas que des activités d’écriture mais aussi des vidéos et des activités artistiques, qui nourrissent notre créativité.

Recyclage de bouteille et de bocaux en verre

Acheter des bouteilles de jus de fruits et des aliments en bocaux, plutôt qu’en boîtes de conserve, c’est bien. Mais ensuite, que faire de ces bouteilles et bocaux en verre ?

couverts-ranges-dans-des-bocaux

 

Eh bien, les bouteilles peuvent aider à ranger la cuisine. Ici, j’ai rangé les couverts en plastique (ben oui, j’en ai encore) ou autres qui traînaient plus qu’ils n’étaient rangés.

 

Les grands bocaux de légumes ont été décorés pour accueillir les cuillères et les ustensiles utilisés pour faire la cuisine.

Encore une activité avec les enfants, cette-fois de pâte à modeler et de peinture.

Donc pour réaliser cette activité, il faut :

  • des bocaux grand format de légumes
  • de la pâte à modeler qui sèche à l’air libre
  • une plaque de gaufrage pour pâte à modeler si vous voulez texturer votre pâte
  • une machine à pâte pour imprimer le dessin de la plaque de gaufrage dans la pâte
  • de la peinture
  • du raphia

 

pate-durcissante

Les bocaux ont d’abord été nettoyés de leurs étiquettes.

Puis ils ont été recouverts d’une pâte durcissant à l’air libre, texturée en utilisant une plaque de gaufrage pour pâte à modeler et une machine à pâte. Ici, nous avons utilisé une plaque de gaufrage avec des cœurs.

 

Enfin, une fois la pâte sèche, nous avons passé de la peinture brillante. Une fois la peinture sèche, pour terminer, nous avons rajouté un lien en raphia.

Et voilà !

 

 

 

 

La bouteille de lait

L’épicerie alternative Wake Up (voir Découvrons) propose du lait de soja en bouteille ! De voir ces bouteilles de lait, je me suis retrouvée en enfance…

Je me souviens de mes réveils à l’aube, parfois même aux aurores.

Je me souviens quand je quittais la maison, à la lueur du jour ou dans la nuit d’un hiver qui paresse.

Je me souviens de l’air frais sur mes joues et dans mes cheveux quand je cheminais, seule, vers l’accomplissement de ma mission.

Je me souviens quand je dévalais le sentier, dans le champ de cannes, quand le vent réveillait les monstres qui y sommeillaient.

Je me souviens tendre ma bouteille vide à la dame qui, en retour, me remettait une bouteille pleine.

Je me souviens de cette bouteille pleine d’un lait, encore chaud, juste trait de la vache.

champ-de-canne

 

Je me souviens repartir gaiement, à nouveau à travers le champ de cannes, serrant fort ma bouteille de lait contre moi.

Je me souviens de ce lait qu’on réchauffait à nouveau sur la gazinière, avant de le boire, au petit-déjeuner, mes sœurs, mon frère et moi.

…………………………………………………………………………………………………………………..

Puis il y a eu les briques de lait qui ont remplacé les bouteilles.

Puis il y a eu le scandale de la vache folle.

Puis, je me suis mise à boire du lait de soja en brique.

img_7460

 

Et aujourd’hui, je retrouve au petit déjeuner ma bouteille de lait…de soja!

Merci Wake Up.

 

Journée Européenne du Patrimoine- E2C 17 septembre 2016

L’Ecole de la 2ème Chance de la Réunion (E2C) organise une action de sensibilisation aux déchets de la côte ouest le samedi 17 septembre, sur la plage de l’Hermitage proche de « La Bobine ».

3 stands vont permettre de:

  • sensibiliser les usagers de la plage au ramassage des déchets,
  • exposer les réalisations de revalorisation des déchets des jeunes de l’E2C
  • participer à une action de ramassage des déchets le jour-même.

 

jagis-pour-mon-patrimoine-naturel

Vous trouverez plus d’infos  sur le site http://www.jagispourlanature.org.

Ce site recense aussi la présentation d’actions de 6 autres structures proposées dans l’île lors de cette journée.

Vous pouvez accéder au site en cliquant sur l’image ci-contre.

 

 

Forum international de l’économie circulaire du 26 au 30 septembre 2016

NEXA, l’agence régionale de Développement, d’Investissement et d’Innovation, organise, du 26 au 30 septembre 2016 le Forum international de l’économie circulaire, à l’hôtel Créolia, à Saint Denis.

Ce Forum abordera des sujets d’importance pour le futur de notre île :

  • Eco conception & Design
  • Recyclage & ré-emploi
  • Bio conversion
  • Efficacité énergétique
  • Ecologie industrielle & urbaine
  • Boucle organique / inorganique
  • Vulnérabilité des territoires insulaires

Pour plus de détails et inscription, consultez le site de NEXA en cliquant sur l’image ci-dessous.

forum-international-de-leconomie-circulaire

 

Livres pour enfants sur le développement durable

Sur le site du documentaire Demain (voir rubrique Collaborons), j’ai découvert qu’il existait un livre pour les enfants reprenant les thématiques du documentaire. Bien évidemment, je l’ai acheté pour pouvoir le lire avec mes enfants.

demain le livre CD 2

Ce livre-CD  s’intitule « Demain, Les aventures de Léo, Lou et Pablo à la recherche d’un monde meilleur », de Cyril DION, Mélanie Laurent et Vincent Mahé (Editions de l’Amandier). Je l’ai acheté sur le site de la boutique des Colibris accessible depuis le site de Demain ou à l’adresse www.colibris-laboutique.org.

 

Avec les enfants, nous le lisons chapitre par chapitre, afin d’aborder chaque thématique et de faire le lien avec notre propre situation. Nous complétons l’approche du thème par des recherches sur internet pour d’abord situer le pays où se trouvent les enfants et leurs parents et avoir des représentations visuelles de ce qui est abordé. De cette manière, nous suivons un peu les pas de Lou et Pablo.

Nous complétons aussi avec d’autres livres que nous avons à la maison, selon les besoins de mes enfants qui ont 6 et 11 ans.

J'économise l'énergie 2

Sur le thème de l’énergie, nous avons également utilisé un livre-magnet acheté en grande surface : « J’économise l’énergie »de Piccolia, Magnix Ecolos.

Demain-lefilm.com

Je ne sais combien de milliers de personnes ont vu le documentaire Demain, qui continue sa diffusion dans le monde entier.

Ce que je retiens de ce documentaire, c’est la capacité de résilience de l’espèce humaine face à l’adversité. Ce que je regrette, c’est que l’on soit obligés d’arriver à la catastrophe pour choisir de faire autrement. La plupart des personnes ne peuvent induire un réel changement dans leur vie que si elles s’en sentent obligées par des circonstances qui échappent à leur contrôle, que si elles sont choquées, bouleversées par des événements.

Je fais partie de ces personnes.

Je suis allée voir le documentaire Demain par curiosité. J’en suis sortie boostée. Pour ceux qui ne l’auraient pas vu, Demain raconte de manière logique et concrète les problématiques auxquelles nous sommes confrontés aujourd’hui portant sur l’alimentation, l’énergie, les finances… Mais il présente aussi pour chaque problématique des solutions mises en œuvre, avec succès, par des citoyens à travers le monde. Ce documentaire m’a offert de voir plus large, plus autrement, plus possible, plus positif, plus alternatif. Le monde rêve d’un autre monde et s’est mis en marche vers celui-ci. Et moi je veux en être.

D’autant plus que parmi les nombreuses initiatives présentées à travers le monde, le documentaire s’est arrêté sur notre île (absente de bien des cartes du monde compte tenu de sa taille) pour présenter l’engagement de la Réunion dans le développement des énergies renouvelable, notamment du photovoltaïque. Cocorico !

Cette reconnaissance des actions de mon île m’a encouragée encore plus à collaborer à cette démarche collective.

Le lendemain, je me rendais chez Wake Up (voir dans Découvrons) pour commencer à acheter des produits bio en vrac.

Aujourd’hui, j’ai créé ce blog qui rejoint beaucoup d’autres projets recensés dans la rubrique « Après Demain » sur le site officiel du documentaire Demain:  https://www.demain-lefilm.com/apres-demain/les-projets.

inscription site demain

 

Consommons l’énergie de façon responsable

Merci EDF de nous fournir un bilan annuel de notre consommation.

Avez-vous déjà étudié le vôtre ? Moi, j’avoue qu’avant de décider de consommer de manière plus responsable, je n’avais jamais lu ce bilan. Quand je reçois une facture d’électricité, je jette un œil rapide sur le montant à payer, au cas où je le trouverai exorbitant, et je la classe.

Quand j’ai décidé de prendre conscience de notre consommation électrique, et que j’ai étudié le bilan de notre consommation pour 2014, j’ai remarqué que :

  • d’abord nous dépensions plus d’argent pour l’électricité que pour l’eau
  • que notre consommation avait diminué entre 2013 et 2014 (bien)
  • que par contre, nous avions dépensé plus d’argent (ah bon!).

Cela valait donc le coup que je me penche un peu plus sur notre consommation électrique et que je mobilise les enfants pour économiser d’électricité.

Avec les enfants, nous avons donc commencé par un petit geste simple. Nous avons écrit des messages et collé des petites têtes souriantes sur des étiquettes autocollantes, que nous avons collées sur les prises les plus utilisées par eux : la salle de bains, les toilettes et les chargeurs de consoles de jeux.

 

Ma démarche est, pour l’heure, purement éducative : sensibiliser les enfants à éteindre les lumières, notamment quand ils sortent d’une pièce.
humour électricité

Parce que j’avoue que pour la salle de bains – toilettes, la lumière reste parfois allumée en soirée car ma fille a peur de se rendre aux toilettes toute seule si ce n’est pas allumé.

Ben oui, je me retrouve complètement dans l’image ci-contre parue sur la page Facebook Bons Plans Maman.

Pour la nuit, j’ai trouvé la solution des étoiles fluorescentes qui lui tracent un chemin de son lit aux toilettes (qui se trouvent en face de sa chambre). Mais bon, ça ne l’empêche pas de nous appeler.

En ce qui concerne l’eau chaude, cela a été l’occasion d’attirer l’attention de ma plus jeune sur le chauffe-eau solaire qui est installé sur notre toit. C’est vrai qu’à la Réunion, le solaire est une ressource d’énergie plutôt abondante.

Un geste simple : la collecte des piles le 9 septembre 2016

Envie de mener une action simple et concrète, en entraînant vos amis ou vos collègues de travail, en faveur de notre belle île et de notre planète? Le Cluster Green organise une action pour favoriser le Recyclage des Piles le 9 septembre 2016. Il propose différentes modalités et des outils gratuits de communication. N’hésitez pas à consulter leur site et à vous mobiliser sur cette action.  Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder au site.
action recyclage des piles 9 septembre 2016

 

Concevoir un emballage responsable le 5 octobre 2016

Une formation en ligne (MOOC)  sur le thème « Concevoir un emballage responsable » sera disponible le 5 octobre 2016 sur le site http://www.fun-mooc.fr. Le cours dure 6 semaines.

Des spécialistes vont répondre aux questions suivantes :

  •  pourquoi mettre en place une démarche d’éco-conception,
  • puis comment la mettre en place, à travers le prisme d’un emballage.

A la méthode, ils associeront l’utilisation d’un outil, Bee, créé de façon spécifique pour aider les entreprises à initier une démarche d’éco-conception de leurs emballages.

Pour vous inscrire à cette formation gratuite en ligne, vous pouvez cliquer directement sur l’image ci-dessous :

photo MOOC  Concevoir un emballage responsable