Consommons l’énergie de façon responsable

Merci EDF de nous fournir un bilan annuel de notre consommation.

Avez-vous déjà étudié le vôtre ? Moi, j’avoue qu’avant de décider de consommer de manière plus responsable, je n’avais jamais lu ce bilan. Quand je reçois une facture d’électricité, je jette un œil rapide sur le montant à payer, au cas où je le trouverai exorbitant, et je la classe.

Quand j’ai décidé de prendre conscience de notre consommation électrique, et que j’ai étudié le bilan de notre consommation pour 2014, j’ai remarqué que :

  • d’abord nous dépensions plus d’argent pour l’électricité que pour l’eau
  • que notre consommation avait diminué entre 2013 et 2014 (bien)
  • que par contre, nous avions dépensé plus d’argent (ah bon!).

Cela valait donc le coup que je me penche un peu plus sur notre consommation électrique et que je mobilise les enfants pour économiser d’électricité.

Avec les enfants, nous avons donc commencé par un petit geste simple. Nous avons écrit des messages et collé des petites têtes souriantes sur des étiquettes autocollantes, que nous avons collées sur les prises les plus utilisées par eux : la salle de bains, les toilettes et les chargeurs de consoles de jeux.

 

Ma démarche est, pour l’heure, purement éducative : sensibiliser les enfants à éteindre les lumières, notamment quand ils sortent d’une pièce.
humour électricité

Parce que j’avoue que pour la salle de bains – toilettes, la lumière reste parfois allumée en soirée car ma fille a peur de se rendre aux toilettes toute seule si ce n’est pas allumé.

Ben oui, je me retrouve complètement dans l’image ci-contre parue sur la page Facebook Bons Plans Maman.

Pour la nuit, j’ai trouvé la solution des étoiles fluorescentes qui lui tracent un chemin de son lit aux toilettes (qui se trouvent en face de sa chambre). Mais bon, ça ne l’empêche pas de nous appeler.

En ce qui concerne l’eau chaude, cela a été l’occasion d’attirer l’attention de ma plus jeune sur le chauffe-eau solaire qui est installé sur notre toit. C’est vrai qu’à la Réunion, le solaire est une ressource d’énergie plutôt abondante.

Approche du Nesting

En 2014, j’ai assisté à une réunion de sensibilisation au Nesting avec la SCIC (société coopérative d’intérêt collectif) Ecsper Ekolo tipa tipa.

ecsper nestingEcsper gère des structures écologiques d’accueil de jeunes enfants à la Bretagne, Sainte Clotilde (La Réunion) et sensibilise les familles à la mise en place d’un environnement sain. Elle propose aussi des produits écologiques dans sa boutique Pause Ecolo, située au même endroit. Des agriculteurs bio sont également accueillis par la structure le samedi pour y vendre leurs produits. Vous trouverez plus d’informations sur leur site www.ecsper.re .

Pendant la réunion de sensibilisation au Nesting, l’animatrice nous a appris à identifier des composants nocifs pour l’homme, présents dans nos produits de consommation courante : produits industriels alimentaires, produits de soin du corps, produits d’entretien de la maison. Ces produits nocifs peuvent être dans les contenus comme dans les contenants.

Ce qui était très intéressant, c’est qu’ils nous ont montré qu’aujourd’hui, dans nos supermarchés habituels, nous pouvions trouver à côté des produits dangereux pour notre santé des alternatives plus respectueuses de notre santé et de notre environnement.

Bien sûr, pour pouvoir choisir le bon produit, il me fallait apprendre à déchiffrer les étiquettes. Mais cela se révélait finalement à ma portée.

Donc le choix d’avoir un comportement bon pour moi, ma famille, mon île et ma planète m’appartenait.

Et finalement, cela devenait un devoir en tant que parent et éducateur.

Pour commencer à modifier mon comportement d’achat, j’ai notamment privilégié les produits alimentaires conditionnés dans les bocaux en verre plutôt que dans des boîtes de conserve.

En ce qui concerne les produits cosmétiques, je fais maintenant attention à choisir des produits % paraben, % parfum, % Phénoxyéthanol.

Pour avoir plus de détails sur la manière de rendre votre environnement sain, vous trouverez des fiches techniques sur le site http://www.projetnesting.fr/-Fiches-pratiques-MA-maison-MA-.html

CONSOMMONS RESPONSABLE

consommons responsable

Consommer bio, en vrac, équitablement…Cela paraît bien compliqué. On ne peut pas changer nos modes de consommation d’un coup. Mais nous pouvons apprendre à consommer plus responsable et changer lentement mais durablement certains de nos achats pour avancer vers cet objectif. C’est en tout cas, la méthode que j’ai choisi de mettre en œuvre. Ti pas, ti pas, n’arriver.